Groupe local de Nantes

Maison des associations, 21 allée Baco, bureau 21, 44000 Nantes

Contacts : Angélique : 06 82 63 51 77
Franck Villain : 06.79.86.85.13

E-mail : gl.nantes@greenpeace.fr

Réunion mensuelle :

Réunion le 3ème lundi à 19h30.
Permanence le 1er samedi du mois de 10h à 12h

Nantes | le 18 mai 2014

Les abeilles, reines de l’alimentation, menacées par les pesticides !

Les populations européennes d’abeilles domestiques ont diminué de 25% entre 1985 et 2005. Et pourtant, les abeilles sont essentielles à la sécurité alimentaire : grâce à la pollinisation, elles jouent un rôle absolument crucial dans la production d’une grande part de notre alimentation, bien au-delà du miel ! Ce samedi 17 mai, les bénévoles du Groupe local de Nantes se sont mobilisés dans un supermarché à Nantes pour montrer aux consommateurs tous les produits qui seraient absents de nos rayons sans les abeilles. Et faire part de l’urgence à agir !

Un tiers de notre alimentation dépend de la pollinisation

De la fraise à l’amande, mais aussi à la tomate, de l’aubergine au café….  Le rôle des pollinisateurs est crucial et parfois insoupçonné. Quand les produits que nous mangeons ne dépendent pas directement de la pollinisation, comme pour ceux que nous venons de citer, les pollinisateurs aident néanmoins au développement des cultures : ils permettent notamment d’augmenter les rendements et la taille des fruits, ils sont aussi nécessaires à la production des semences, des carottes, oignons, poireaux, noisettes, ail, betterave ou ciboulette. Les plantes fourragères nourrissant les animaux d’élevage (trèfle ou  luzerne par exemple), ainsi que le colza, le sésame et le tournesol dépendent aussi de la pollinisation. Le service rendu gratuitement par les abeilles est estimé par les scientifiques à plus de 265 milliards d’euros chaque année.

D’où vient ce déclin des abeilles ?

Entre usage intensif de pesticides et terres en monoculture, qui détruit l’habitat naturel des pollinisateurs, notre modèle d’agriculture toxique porte une très grande part de responsabilité dans ce déclin des abeilles. Mais en aval de la chaîne, les grandes marques, de part leur politique d’approvisionnement, sont aussi responsables de ce modèle, et c’est aussi à elles de demander du changement chez leurs fournisseurs. Greenpeace a lancé un guide, le Guetteur, qui décrypte les rapports de 150 grandes marques alimentaires aux OGM et aux pesticides, pour 300 types de produits. Les résultats sont édifiants : près de la moitié des marques ne peuvent garantir l’absence d’utilisation de pesticides ou d’OGM dans les produits finis. Et ce, alors que les consommateurs dans leur très grande majorité n’en veulent pas.

« Près de 19 000 personnes ont rejoint le mouvement des citoyens qui veillent les pratiques des marques agro-alimentaires et leur demandent de changer » souligne Anaïs Fourest, chargée de campagne agriculture à Greenpeace.  « Nous avons d’ores et déjà pu nouer le dialogue avec certaines marques qui nous ignoraient au lancement de ce mouvement, et qui, à présent, veulent progresser. Rejoignez la communauté des guetteurs. »

 

bouton_guetteur

Plus d’infos :

Lire l'article
Nantes | le 10 mai 2014

#NDDL Toutes et tous sur les terres de Bellevue à Notre Dame des Landes les 5 et 6 Juillet 2014!

Comme chaque année aura lieu un grand rassemblement estival à Notre Dame des Landes.

Celui-ci aura lieu sur les terres de Bellevue à Notre Dame des Landes les 5 et 6 Juillet 2014.

Le grand rassemblement militant et festif est en cours de préparation et vous pouvez dores et déjà trouver toutes les informations sur le site dédié

ici ->http://www.notredamedeslandes2014.org/

Programme:

  • Forum – Débats – Conférences

Tout le week-end, auront lieu des débats, conférences gesticulées, spectacles et tables rondes.

Les forum-débats s’articuleront de la façon suivante sous les divers chapiteaux prévus :

 

Forum GPIIDeux tables rondes :

- Les enjeux climatiques, COP21

 – Terres agricoles : sauvegarde / gaspillage des terres agricoles et souveraineté alimentaire

 

Les forums-débats se tiendront sur les 5 sujets suivants :

– Le Grand Marché Transatlantique

– Question du travail / emploi

– Criminalisation et répression des luttes

– Traitement médiatique des luttes

– Partenariat Public Privé

 

Le cadre général dans lequel s’inscriraient les autres forums et débats serait celui-ci :

– Transformation de la société / transition

– Les luttes (luttes gagnées et ce qui s’est passé après, luttes en cours et ce qui est projeté, l’après NDDL)

 

  • Des concerts

Sont d’ores et déjà annoncés (sous réserve de modification)

 

Samedi 5 juillet

Gil et Jac
Les Genisses dans L’Maïs
Delphine Coutant / Ana Igluka
Anonyme(S)
Nicolas Bonneau Fannytastic
Sanseverino
Miossec
Pigalle
Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp
Papier Tigre

Dimanche 6 juillet

Sylvain GirO
Andre Minvielle
Blain Leyzour
Guillaume Boust
Bred’Irie
Img
Les Têtes Raides
Féloche
Guaka
Hamon Martin Quintet

Plus d’infos sur tous ces sujets à venir… (actualisation du site au fur et à mesure)

  •  Occupation du ciel

Si vous souhaitez vous participer aux ateliers de préparation, rendez-vous sur la page Facebook Occupation du ciel
-> https://www.facebook.com/groups/1404896286400844/

Le ciel de Notre Dame des Landes restera libre !

Lire l'article
Nantes | le 1 mai 2014

Présentation de Greenpeace à Nantes => Lundi 5 Mai 2014 à 19h30

Vous voulez en savoir plus sur Greenpeace, vous investir dans un groupe local, cette réunion est faite pour vous!

Lieu: Maison des associations, 1er Étage (Salle B), 21 allée Baco, Nantes

Plan: http://goo.gl/maps/0uUXP

Tram: Ligne 2 ou 3 arrêt « Hotel dieu » (200 mètres)

 

Présentation:

-Greenpeace (International, au national, au niveau local)
-Les campagnes de Greenpeace
-Les activités du groupe local de Nantes et son fonctionnement

 

Merci de confirmer si possible votre présence à gl.nantes@greenpeace.fr

Lire l'article
Nantes | le 30 avril 2014

Agriculture : Semaine des Alternatives aux Pesticides à Nantes

Samedi 29 avril, les militantes et militants du Groupe local de Nantes étaient présents sur le Cours des 50 Otages à Nantes dans le cadre de la Semaine pour les alternatives aux pesticides. Nous sommes allés à la rencontre du public pour les informer des dangers et des alternatives aux pesticides.

Depuis les années 1950, les pesticides sont utilisés de manière intensive et alimentent un modèle agricole productiviste qui trouve maintenant ses limites. Les pesticides sont un fléau. D’autant plus que la France y est complètement accro.
Malgré les déclarations d’intention du gouvernement, les objectifs en termes de réduction de l’utilisation des pesticides sont loin d‘être atteints. Leur consommation est même encore en augmentation !

La France reste la première consommatrice de pesticides en Europe et la 4ème au niveau mondial. En moyenne, 75 000 tonnes de pesticides sont produites tous les ans en France, et 65 000 sont utilisées, ce qui représente 1/3 des tonnages consommés en Europe.

Les pollinisateurs, premières victimes de cette addiction

Les pollinisateurs sont la clé de voûte de notre sécurité alimentaire. Quelques chiffres pour preuve :
– Sans eux, 4000 variétés de fruits et légumes n’existeraient pas
– 35% de la production mondiale de nourriture dépendent des insectes pollinisateurs
– 80% de la pollinisation sont pris en charge par les abeilles et les guêpes
– 265 milliards de dollars : c’est la valeur annuelle estimée du service rendu par la pollinisation dans le monde
Pourtant, les pollinisateurs sont en déclin. Un déclin notamment dû à l’agriculture industrielle et aux géants de l’industrie des pesticides qui entretiennent notre addiction et n’ont que faire de ces considérations.

Mais le changement doit aussi venir des marques agro-alimentaires qui sont, aujourd’hui encore, très nombreuses à utiliser des pesticides tueurs d’abeilles, alors que des alternatives existent ! Cela s’appelle l’agriculture écologique. Elle repose sur la biodiversité, sur la protection des sols, des eaux et du climat et ne contamine pas l’environnement avec des produits chimiques ou des OGM.

Pour toutes ces raisons, nous avons participé à la Semaine pour les alternatives aux pesticides afin d’informer sur les dangers des produits phytosanitaires et promouvoir les solutions.

Vous aussi, vous pouvez agir. Devenez un Guetteur en interpellant les marques qui utilisent encore des pesticides tueurs d’abeilles.

 

bouton_guetteur
Lire l'article
Nantes | le 22 février 2014

#NDDL Manifestation 22 Février 2014 à Nantes - Les militants de Greenpeace dans le cortège

Une quarantaine de militants des groupes locaux de Rennes, Poitiers, Paris, Lyon, Dijon, Vallée de Chevreuse, Nancy, Bordeaux et Nantes ont participé dans la bonne humeur à la manifestation contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes à Nantes ce samedi 22 février 2014.

Nous étions là pour, de nouveau, dire NON à ce projet d’un autre temps !

Nous demandons l’abandon de ce projet néfaste pour le climat !

Le projet d’aéroport est un héritage de passé qu’il faut remiser au placard pour se tourner vers le réel avenir de la France en matière d’énergie et de transports.

Notre-Dame-des-Landes : un projet conçu dans les années 60… pour les années 60!

Le projet d’aéroport est né d’une initiative de la DATAR (Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale) datant de 1967 dans le cadre de la politique de décentralisation menée à l’époque. Le site de Notre Dame des Landes est également envisagé pour l’accueil des supersoniques Concorde à la fin des années 60…

Il est intéressant de noter deux choses dans cet historique : d’une part, le Concorde ne vole plus, depuis 2003. La forte consommation de carburant de l’appareil a rendu non rentable son exploitation. De plus, le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes a été suspendu entre 1974 et 2000 … Essentiellement en raison du choc pétrolier.

Indice de taille : deux fois, dans le paragraphe ci -dessus, le pétrole, énergie fossile par excellence, est venu remettre en question le projet d’aéroport. Hors, selon l’Agence Internationale de l’énergie, si l’on poursuit la tendance actuelle, le prix du baril sera à 145 dollars en 2030… De quoi avoir des doutes…

Pour un historique complet & fouillé de NDDL, lire le billet : Notre-Dame-des-Landes : un projet de 1967 pour répondre aux défis de notre temps publié par Pierre Deruelle.

La transition énergétique, le voilà le projet d’avenir !

Cette transition est une nécessité.

Tous les signaux sont au rouge : fonte record de la banquise en Arctique, prévisions climatiques catastrophiques avec un réchauffement prévisible de 4 °C voire 6 °C. Même la Banque mondiale – institution peu réputée pour sa sensibilité écologique – tire la sonnette d’alarme.

Il est grand temps de réorienter nos investissements pour en dégager des financements en faveur de la transition énergétique, qui elle, est rentable pour la France, les emplois et la planète.

Notre-Dame-des-Landes est une aberration climatique et économique. L’aboutissement de ce projet ne réglera rien à la crise que traverse le pays.

Lire l'article
Nantes | le 8 février 2014

Produits de l'agriculture toxique? Ouvrez l'oeil! Lacement du guide Le Guetteur à Nantes

Le Guetteur, sur le terrain à Nantes!

Ce samedi 8 Février, à l’occasion de la sortie de la version papier du Guetteur – Le Guide abeilles, pesticides, OGM – une opération d’information a été organisée à l’hypermarché Carrefour Beaulieu à Nantes.

Guetteur_COUV blogpost

Postés à l’entrée de l’hypermarché Carrefour Beaulieu, les militants du groupe local Greenpeace Nantes ont sensibilisé les passants venus faire leurs courses en leur distribuant le Guetteur. Grâce à notre nouveau guide, les personnes venues faire leurs achats ont ainsi pu découvrir ce qui se trouve dans les produits qu’ils ont inscrits sur leur liste de course.

Produits de l’agriculture toxique ? Ouvrez l’œil

A l’intérieur de l’hypermarché, les rayons dans lesquels se trouvent les produits des marques utilisant OGM et pesticides tueurs d’abeilles dans leur chaîne de fabrication étaient signalés par des autocollants et des ballons. Une affichette suspendue aux ballons, sur laquelle était écrit « Produits de l’agriculture toxique ? Ouvrez l’œil », mettait en garde les consommateurs contre les produits issus de l’agriculture industrielle.

La nécessaire métamorphose

Nous souhaitons une métamorphose du modèle agricole actuel. L’agriculture écologique doit devenir la norme. Afin que les choses changent, les citoyens, les consommateurs, doivent s’impliquer et prendre conscience de ce qu’il y a dans leurs assiettes. C’est pourquoi nous invitons tout un chacun à devenir un Guetteur, à interpeller ceux qui doivent changer, et à faire des choix de consommation en connaissance de cause.

Nous sommes déjà plus de 6000 Guetteurs, rejoignez-nous !

bouton_guetteur
Lire l'article
Nantes | le 19 janvier 2014

OGM : le retour de la menace. L’heure est venue de nous mobiliser !

Mardi 14 janvier, le projet de loi d’avenir pour l’agriculture a été voté à l’Assemblée nationale. Pas une seule ligne sur les OGM !

 

Après l’annulation du moratoire interdisant la culture du maïs OGM MON810 en France l’été dernier, le gouvernement n’a toujours pas réagi. La menace est d’autant plus grande qu’un nouveau maïs OGM, le Pioneer TC 1507, est sur le point d’être autorisé à la culture en Europe. On pourrait donc se retrouver avec un voire deux maïs transgénique semé dans les champs dans moins de 2 mois.

 

Notre demande est claire : le gouvernement doit prendre des mesures immédiates pour interdire définitivement les cultures OGM en France.

 

L’équation est simple : OGM = agriculture toxique

 

Il faut réagir maintenant ! Les OGM sont le symbole de l’agriculture toxique. Dans quelques semaines, les semis vont commencer et du maïs OGM pourrait être mis en culture et se retrouver dans nos champs. Nous refusons d’être soumis à cette menace. D’autant plus qu’il a été démontré que la coexistence entre les cultures de maïs OGM et les cultures non OGM, biologiques ou conventionnelles, et l’apiculture n’était pas possible. Les OGM polluent, contaminent l’environnement et les autres cultures. C’est inévitable.

 

Autre victime des OGM : l’apiculture. Les cultures transgéniques entrainent une utilisation accrue des pesticides, en partie responsable du déclin des abeilles, alors que ces dernières sont indispensables à notre sécurité alimentaire.
L’heure du passage à l’action a sonné. Les discours de M. Le Foll, Ministre de l’agriculture, et M. Martin, Ministre de l’écologie, contre les OGM et pour l’agriculture écologique, doivent être mis en pratique.

Les militants du groupe local de Greenpeace Nantes se sont mobilisés ce samedi 18 Janvier sur le marché Gloriette comme dans 17 villes de France pour demander un passage à l’action au gouvernement. Les citoyens présents étaient concernés par la question et ne sont pas restés sans rien faire en rejoignant notre pétition en images que nous remettrons aux responsables. 

 

Vous ne pouviez pas être présent à Nantes ? Nous vous proposons également de vous mobiliser en ligne.

 

Pour cela, il vous suffit d’enregistrer et imprimer le message que nous souhaitons porter à l’attention de M. Le Foll et M. Martin, en cliquant ici, puis de vous prendre en photo avec.

 

Postez-la ensuite sur la page Facebook “OGM, j’en veux pas”.
Nous récupérerons et imprimerons les photos pour les apporter aux Ministres afin de leur confirmer l’ampleur de la mobilisation citoyenne contre les OGM.

 

Lire l'article
Nantes | le 18 décembre 2013

#Arctic30 – Nos défenseurs du climat sont amnistiés!

1504112_10152174852079101_878983370_n

La nouvelle est arrivée ce matin, le Parlement russe, la Douma, a inclus les 30 de l’Arctique dans sa loi d’amnistie.

Nos amis seront donc libérés, dès l’obtention de leurs visas.

Nous sommes soulagés, mais l’Arctique a encore besoin de nous !

Après trois mois d’angoisses où chaque jour apportait son lot de nouvelles, d’inquiétudes et d’espoirs, quatre mois de soutien et de mobilisation de votre part, nous reprenons tous ensemble ce chemin que nous n’avons jamais quitté : celui de la défense de l’Arctique, comme bien commun de l’humanité !

bouton
 

En 2014, nous poursuivrons notre travail de terrain. Pour que l’Arctique soit libéré des appétits des pétroliers.

Lire l'article
Nantes | le 16 novembre 2013

#FreeTheArctic30, Arrêtez-moi aussi, je suis un défenseur du climat – Samedi 16 Novembre 2013 à Nantes

Ce samedi 16 novembre, à Nantes, partout en France et dans le monde, nous nous sommes mobilisés pour dénoncer la situation des 30 de l’Arctique, emprisonnés en Russie pour avoir défendu le climat.

A Nantes ainsi que dans 20 villes françaises nous étions au rendez-vous pour interpeller les passants et témoigner de la situation des 30 défenseurs du climat emprisonnés à Saint-Pétersbourg.

Les groupes locaux des 20 villes françaises se sont ainsi joints à la mobilisation mondiale qui a eu lieu dans 42 autres pays.

NOTRE DEVOIR : LES FAIRE LIBÉRER

Depuis le 19 septembre, 28 militants de Greenpeace, un photographe et un caméraman sont détenus en Russie en attendant leur procès.

Leur crime : Avoir protesté pacifiquement contre un projet de forage pétrolier en Arctique du géant russe Gazprom. Après avoir été accusés par les autorités russes de piraterie, ce que Greenpeace a toujours récusé, L’équipage du navire de Greenpeace l’Arctic Sunrise est maintenant accusé de hooliganisme et risque sept ans de prison.

Alors qu’il est plus que jamais urgent d’agir contre les changements climatiques, les militants de Greenpeace qui sont passés à l’action sont aujourd’hui en prison.

Ils ne sont ni des pirates, ni des hooligans !
Ce sont des héros du climat!

 

NOUS DEMANDONS LA LIBÉRATION IMMÉDIATE DES MILITANTS ET DES JOURNALISTES !
bouton[1]
Plus d’informations :

 

Au cours de cet événement mondial, de nombreux messages de soutien ont été récoltés et nous vous en remercions très chaleureusement! Merci pour eux!

Lire l'article
Nantes | le 5 octobre 2013

#FreeTheArctic30 - Le groupe local Greenpeace Nantes s'est mobilisé contre les accusations de piraterie en groupe organisé - Samedi 5 octobre 2013

 

header[1]

 

Jeudi 19 septembre 2013, les gardes-côtes russes ont abordé illégalement l’Arctic Sunrise alors qu’il se trouvait en dehors des eaux territoriales russes. Ils ont arrêté les 28 membres d’équipage, ainsi que le photographe et le vidéaste freelance qui étaient à bord.
Sans nouvelle de notre équipage et de l’Arctic Sunrise jusqu’au 24 septembre, nous avons finalement appris qu’ils avaient été remorqués jusqu’à Mourmansk, en Russie.
Les 30 personnes présentes à bord, dont un citoyen français, ont été placées en détention préventive pour deux mois en attendant les conclusions d’une enquête pour piraterie, allégation que nous rejetons formellement.

bouton[1]

Greenpeace se mobilise contre les accusations de piraterie en groupe organisé.

mercredi 02 octobre 2013, 16 défenseurs du climat parmi les 30 détenus en Russie sont repassés devant le tribunal de Mourmansk pour connaître les charges officielles retenues contre eux. Verdict : tous ont été inculpés pour piraterie en groupe organisé, un délit passible d’une peine de 15 ans de prison dans le code pénal russe. Leur seul crime aura pourtant été d’avoir manifesté pacifiquement en mer contre les forages pétroliers en Arctique. A l’heure qu’il est, nous sommes dans la plus grande incertitude concernant le sort des 13 autres membres d’équipage de l’Arctic Sunrise et du photographe freelance qui les accompagnait.

 

Ils ont tous décidé de s’interposer contre un crime environnemental. Pour garantir un meilleur avenir à nos enfants, il leur a fallu de la détermination et du courage. Ils se sont mobilisés dans notre intérêt à tous. C’est à notre tour de nous mobiliser pour eux. Nous avons appelé tous les citoyens à nous rejoindre pour appeler à leur libération, à Paris et en province.

A Nantes a eu lieu ce samedi 5 octobre 2013 la tenue d’un stand à partir de 14h00 en soutien aux Arctic30 sur le cours des 50 Otages. Nous avons eu presque 500 signatures en deux heures! Merci à toutes les personnes qui se sont arrêtées et ont signé la pétition.

 

 

C’est pourquoi, avec vous, nous demandons leur libération immédiate ! Il est essentiel que vous ajoutiez votre voix à celles des 1 000 000 personnes qui, dans le monde, ont déjà exprimé leur indignation !
« Nos militants se sont mobilisés, à bord de l’Arctic Sunrise, pour dénoncer les agissements néfastes de la puissante industrie pétrolière. Pour cela, ils risquent de rester longtemps derrière les barreaux russes. C’est inacceptable. Loin d’être des pirates, ce sont des héros. »  Jean-François Julliard Directeur Exécutif de Greenpeace France

Merci de votre présence à nos côtés.
Merci pour l’équipage de l’Arctic Sunrise.

 

Plus d’informations :

 

 

Lire l'article